Lorsqu’on souhaite entretenir un grand terrain, le microtracteur est la machine de base qu’il faut acquérir

3ème_Salon_des_tracteurs_anciens_-_Moulin_de_Chiblins_-_18082013_-_Tracteur_Massy-Harris_Pony_-_1956_-_droite

Le microtracteur, votre meilleur allié pour entretenir un vaste terrain

Lorsqu’on dispose d’un terrain conséquent, on passe autant de temps supplémentaire à en prendre soin, à entretenir le gazon, à tailler les haies, couper les arbres et les branches et ramasser les déchets verts. Pour travailler efficacement, mieux vaut être bien équiper. Le microtracteur est souvent l’appareillage de base pour accrocher les outils d’entretien en paysagisme. Découvrez comment le choisir et quels équipements y rattacher pour disposer d’un équipement de base pour entretenir correctement et efficacement votre terrain.

Le microtracteur, plus qu’un moyen de déplacement

Dès qu’on dépasse les 1500 m2 de terrain, il devient indispensable de s’équiper d’un microtracteur. Dans sa version de base il permettra déjà de transporter sans effort vos outils de jardin d’un point à un autre de votre jardin.

Equipez le d’une remorque pour cet usage de base.

Si vous envisagez de faire des travaux de sol, envisagez une motorisation d’au moins 20 cv en ciblant idéalement 40 cv.

Les outils à accrocher à votre microtracteur

Ces véhicules sont avant tout tournés vers le travail de la terre. Le grand avantage est donc de pouvoir y accrocher de nombreux outillages différents, ce qui les rend multifonction.

Transformer le microtracteur en tondeuse

Une des utilisations les plus classiques est de le transformer en tondeuse en y accrochant tout simplement une lame dessous ou ses les côtés.

Pour les terrains les plus accidentés, on peut partir sur un tondobroyeur comme ceux de Lideragri. Ces appareils accrochés en remorques tondent la pelouse et se chargent également de broyer les petites branches ce qui permet de « lisser » le gazon.

Préparer le sol pour du maraichage

Le microtracteur rempli également parfaitement son rôle lorsqu’il est question de préparer des tranchées pour accueillir des plantations. On trouve de vastes gammes de petites charrues ou des rotovator qui retournent et aère la terre afin de la rendre plus fertile.

Organiser des plantations avec de grands volumes

Le microtracteur permet également d’optimiser les phases de plantations grâce à des appareils comme les planteuses à pommes de terre. Ceux-ci se présentent sous la forme d’entonnoirs qui retournent la terre et y déversent progressivement les légumes.

Nettoyer les allées

En plus du tondobroyeur, le microtracteur s’avère être un excellent outil de dégagement de plantes pour recréer une voie de circulation sur un terrain en friche par exemple. Pour cela, il vous suffira de l’équiper d’un broyeur d’accotement, appareil tout en longueur disposant de large lame dégageant les abords de chemins et passages.

Les critères pour bien choisir son microtracteur

Comme nous venons de le voir, le microtracteur permet de réaliser de nombreuses missions. Il convient donc de choisir un modèle et une marque adapté à vos besoins.

Le principal critère à prendre en compte pour cela est la puissance qui s’exprime en chevaux comme nous l’avons évoqué plus haut.

Il faut aussi vérifier la marque de votre tracteur. En fonction de celle-ci, certains accessoires et équipements ne seront pas compatible. Vous devez donc bien prendre en compte l’ensemble des pièces que vous y équiperez. Kubota par exemple a tendance à proposer beaucoup d’équipement propriétaires.

Enfin, la taille du microtracteur joue également. Pour aménager un verger par exemple, il faudra pouvoir tourner facilement le véhicule pour circuler entre les arbres. Privilégiez dans ce cas des marques comme Iseki plutôt qu’un Ford 3000, plus puissant mais moins maniable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *