Comment estimer une fuite d’air comprimé ?

Les fuites d’air comprimé engendrent des frais annuels en électricité supplémentaires conséquents.

En fait, dans de nombreuses usines, les fuites d’air comprimé peuvent représenter jusqu’à 30 % du coût total de fonctionnement du compresseur.

Les endroits les plus courants où l’on peut trouver une fuite d’air comprimé sont les joints de raccordement, comme les soupapes, les raccords, les accouplements, les accessoires, etc.

Et ce, notamment si vous avez mal utilisé votre compresseur à air comprimé.

Les conséquences des fuites d’air comprimé

Cela entraîne non seulement un gaspillage d’énergie, mais aussi une perte de pression dans le système d’air comprimé, ce qui réduit les performances du produit final, comme un actionneur pneumatique incapable de fermer une vanne par exemple.

Première méthode de calcul du taux de fuite d’air comprimé

Une façon d’estimer le niveau de fuites d’air comprimé d’un système est d’éteindre tous les dispositifs de point d’utilisation / outils pneumatiques.

Vous devez ensuite démarrer le compresseur et d’enregistrer le temps moyen nécessaire pour que le compresseur se mette en marche et s’arrête.

Le pourcentage total des fuites d’air comprimé peut être calculé comme suit :

Formule du taux de fuite :

Taux de fuites d’air comprimé = [(T x 100) / (T + t)]

T = temps en minutes

t = temps mort en minutes

Le taux de fuites d’air comprimé trouvé doit être inférieur à 10 % pour un système correctement entretenu.

Estimer le coût d’une fuite d’air comprimé

Maintenant que nous avons vu comment estimer la quantité de fuites d’air comprimé dans un système, nous pouvons examiner le coût d’une fuite d’air comprimé.

Pour cet exemple, nous considérerons qu’un point de fuites d’air comprimé est l’équivalent d’un trou de 1/16″ de diamètre.

Un trou de 1/16″ de diamètre va s’écouler à une pression d’alimentation de 3,8 SCFM à 80 PSIG.

Un compresseur d’air de taille industrielle utilise environ 1 cheval-vapeur d’énergie pour produire environ 4 SCFM d’air comprimé.

De nombreuses usines connaissent leurs coûts énergétiques réels, mais dans le cas contraire, une moyenne raisonnable à utiliser est celle de 0,25€/1 000 SCF produits.

Formule coût de fuite :

Voici le calcul :

3,8 SCFM (consommé) x 60 minutes x 0,25 $ divisé par 1 000 SCF

= 0,06 € par heure

= 0,48 € par poste de travail de 8 heures

= 2,40 € par semaine de travail de 5 jours

= 124,80 € par an (sur la base de 52 semaines)

Alors prenez garde à la manière dont vous utilisez votre compresseur à air comprimé !